Le Terre-Neuve & Le Landseer

Le Terre-Neuve

Origines

Eilika

Les origines du Terre-Neuve restent floues. Néanmoins, la plupart des cynologues s’entendent pour dire que la race, originaire de l’île de Terre-Neuve, est issue du croisement de chiens indigènes avec le grand chien d’ours introduit par les Vikings vers l’an 1000. À cela s’ajoute l’apport de diverses races utilisées par les pêcheurs européens du XVIème siècle. De ce métissage, est né le Terre-Neuve tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Au début de la colonisation de l’île de Terre-Neuve en 1610, le chien possédait déjà, en grande partie, sa morphologie et ses caractéristiques actuelles, ce qui lui a permis de résister aux rigueurs de l’hiver et à l’hostilité de la mer.

Durant de nombreuses années, la race a été beaucoup utilisée sur l’île de Terre-Neuve parce que les chiens coûtaient moins cher à garder que les chevaux. Après avoir aidé les pêcheurs sur les bateaux pendant la journée, les Terre-Neuve transportaient les prises de la journée à la ville en charrette, livraient le lait, la poste et d’autres marchandises à travers l’île.

Caractéristiques physiques

Le Terre-Neuve est un chien de grande taille, massif et bien musclé. La hauteur au garrot pour le mâle est de 71 cm (28 po) et pour la femelle de 66 cm (26 po) tandis que le poids moyen du mâle adulte est de 68 kg (150 lb) et celui de la femelle de 54 kg (120 lb).

Au Canada, on reconnait le Terre-Neuve noir (les taches blanches sur le poitrail, les orteils et/ou le bout de la queue sont permises) et le Terre-Neuve blanc et noir (de type Landseer). Ce dernier possède toutes les caractéristiques du Terre-Neuve et est d’importance historique pour la race.

Tempérament

Le Terre-Neuve possède toutes les vertus de l’homme sans ses vices disait lord Byron… Le Terre-Neuve a effectivement un excellent tempérament. Il est doux, calme, intelligent, affectueux, dévoué et patient. Il est l’un des chiens les plus amicaux et les plus proches de l’homme, à qui il voue une confiance totale.

Son tempérament exceptionnel, en fait un chien fiable, notamment avec les enfants et les autres animaux de la maison (ce qui n’empêche pas de respecter les règles élémentaires de cohabitation). C’est un chien qui a besoin d’entretenir des contacts étroits avec les siens, d’être traité comme un membre de la famille.

De par son gabarit impressionnant, le Terre-Neuve est un bon chien de garde, équilibré, efficace mais placide.

À noter : En raison de sa taille et de sa force, le Terre-Neuve requiert absolument une éducation adéquate.

Utilisation

Grâce à ses aptitudes physiques et à son caractère, le Terre-Neuve est un chien très polyvalent qui peut performer dans différentes disciplines de travail ou de sport (sauvetage à l’eau, trait, pistage, obéissance…) L’eau demeure cependant l'élément préféré du Terre-Neuve et son corps est parfaitement adapté à la nage. Il est également un merveilleux chien de famille, à la ville comme à la campagne.

Entretien

Le Terre-Neuve possède un double poil qui est composé d'un poil de dessus long, plat, hydrofuge et d'apparence huileuse ainsi que d'un sous-poil laineux et très serré qui tombe en période de mue (au printemps et à l'automne).

Le Terre-Neuve requiert un entretien régulier, autant pour son confort que pour sa santé. Un brossage hebdomadaire est nécessaire afin d’éliminer les poils morts. En période de mue, le brossage doit être quotidien puisque la perte de poils est particulièrement abondante. Il est important de retirer les poils morts et les nœuds du pelage du Terre-Neuve car ceux-ci empêchent la peau de respirer et peuvent entraîner des maladies cutanées.

Santé

Le terre-neuve est un chien très robuste et globalement, sa santé est bonne. Au rang des affections pour lesquelles il est prédisposé, on retrouve la dysplasie des hanches et des coudes, les problèmes cardiaques et la cystinurie.

Il faut bien surveiller son alimentation durant sa croissance car il ne doit ni grandir ni grossir trop vite, au risque d’avoir des problèmes d’articulations (dysplasie de la hanche). Il faut savoir que le chiot Terre-Neuve multiplie son poids de naissance par 100 au cours de la première année, il est donc facile de comprendre que la croissance est une période délicate qui demande une attention particulière.

De plus, puisqu’il est physiologiquement adapté aux climats rigoureux, le Terre-Neuve supporte mal la chaleur. Il a donc besoin de fraîcheur et d’ombre durant l’été. Il n’est pas recommandé de le promener longuement lorsque la température excède 25°C.

Comme presque tous les chiens de grande taille, le Terre-Neuve ne bénéficie pas d'une durée de vie très longue, en moyenne une dizaine d’années.

Défauts

De par sa corpulence, le Terre-Neuve demande une place à lui dans la voiture et ses frais d’entretien (vétérinaire et alimentation) sont «proportionnels» à sa taille. Notons également que la production de bave, lorsque la babine inférieure n’est pas tendue (ce qui est fréquent) peut incommoder et même rebuter certaines personnes.

Le Landseer

Mary Poppins

Sir Edward Landseer (1802-1873) est le premier peintre animalier à avoir immortalisé des chiens de Terre-Neuve, blancs avec des taches noires, sur différents tableaux. C’est en sa mémoire que les chiens de Terre-Neuve de cette couleur furent nommés Landseer par les amateurs de la race.

Le Terre-Neuve de type Landseer est blanc avec des taches noires. De préférence, il doit posséder une tête noire avec une flamme blanche s’étendant sur le museau, une selle, une croupe et une portion supérieure de queue noire. Toutes les autres parties du corps doivent être blanches avec un minimum de mouchetures.

Il ne faut cependant pas confondre le Landseer européen et notre Terre-Neuve blanc et noir (de type Landseer). En Europe, le Landseer est une race à part entière. Il est le cousin du Terre-Neuve. Il est plus élancé, possède une liste blanche plus importante sur la tête et un sous-poil moins épais. Il ne peut être que blanc et noir. Le Landseer Européen est également plus réservé, plus dynamique et moins docile que le Terre-Neuve. En revanche, son utilisation est la même: ce sont tous les deux des chiens de travail à l’eau, avec des aptitudes au sauvetage très développées.

Les lignées européennes interdisent la reproduction du Landseer avec le Terre-Neuve et des classes différentes sont prévues pour chaque race dans les expositions canines. Aux États- Unis et au Canada, le Landseer n’est pas reconnu officiellement. On reconnait seulement le Terre-Neuve blanc et noir (de type Landseer). Ce dernier possède toutes les caractéristiques du Terre-Neuve et il est jugé selon le même standard dans les concours canins. Les mariages entre les Terre-Neuve noirs et les Terre-Neuve blancs et noirs sont permis puisqu’il s’agit d’une seule et même race.